Mouvement #MoiAussi

Politiques générales
07 Aparte Site

L’Aparté voit son financement renouvelé.

Le 9 avril 2021 dernier, la ministre de la Culture et des Communications a annoncé le renouvellement, pour un an, du programme l’Aparté qui offre des conseils juridiques gratuits aux personnes ayant vécu du harcèlement ou des violences à caractère sexuel dans le milieu de la culture au Québec.

Après une première vague de dénonciations dans le milieu de la culture en 2018, Juripop avait été mandaté par une quarantaine d’associations, dont l’ADISQ, ainsi que d’organismes, de regroupements et de syndicats du milieu culturel afin de mettre en place un guichet unique accessible à tous les travailleurs et les travailleuses de cette industrie. Depuis sa création, l’Aparté a ainsi permis à des centaines d’artistes, d’artisan.e.s et de travailleur.euse.s culturel.le.s de faire valoir leurs droits partout au Québec.

Depuis la récente vague de dénonciations survenue en 2020, les demandes d’aide auprès de l’Aparté ont explosé, démontrant que les agressions et le harcèlement constituent, encore aujourd’hui, un problème majeur dans le milieu culturel.

Au sein de l’Aparté, les personnes requérantes peuvent, entre autres, consulter et obtenir des avis juridiques gratuits, être accompagnées à travers tout le processus criminel et obtenir de l’aide en matière de rédaction de documents appropriés, comme les demandes en vertu de la Loi sur l’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

Au moment de l’annonce, Juripop a dévoilé plusieurs faits saillants :

- « Près de 300 personnes ont bénéficié des services de l’Aparté depuis son lancement;

- Les personnes s’identifiant comme femmes représentent la majorité de la clientèle (soit près de 83%);

- La majorité des personnes mise en cause dans les dossiers (présumé agresseur, harceleur, intimidateur, etc.) sont des hommes (près de 80%);

- Le secteur de la télévision/cinéma, le secteur de la musique, de la danse et le milieu littéraire sont particulièrement touchés;

- 31% des dossiers concernent des problématiques en lien avec des actes à connotations sexuelles (harcèlement sexuel et agression sexuelle) et 41% des dossiers relèvent du harcèlement psychologique. »

Pour plus de détails, veuillez consulter les liens ci-dessous.

Articles et documents liés

Retour
Site Web Tuiles2
Tuile Siteweb Afus
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
Pour suivre les annonces économiques et sanitaires en lien avec la COVID-19, consultez notre section s'y dédiant.