L’ADISQ félicite un programme d’aide qui soutient l’ensemble de la chaîne et favorise le maintien et le développement d’une offre de spectacles

Communiqués
Logo Adisq Couleur

Le Premier Ministre du Québec, monsieur François Legault, et la Ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy, ont annoncé aujourd’hui une aide de 50 millions de dollars au secteur des arts vivants. Cette somme, qui couvre les six prochains mois, sera partagée entre la SODEC et le CALQ. Les mécanismes prévus, en plus de compenser les pertes découlant des récentes annulations, visent à inciter au maintien et au développement de spectacles malgré l’incertitude qui plane et à faire en sorte que l’ensemble de l’écosystème en bénéficie : deux éléments que l’ADISQ félicite.

« En tant que producteurs de spectacles, nous sommes habitués de prendre des risques, mais dans le climat actuel, ces derniers sont devenus démesurés. L’aide annoncée nous accompagne adéquatement pour les six prochains mois parce qu’elle réduit ce risque. Artistes et producteurs, nous sommes impatients de retrouver notre public et le message qui nous est envoyé, c’est de continuer à travailler pour être prêts lors de la réouverture, qu’on espère la plus rapide possible. », affirmé le président de l’ADISQ, Philippe Archambault.

« La pandémie de COVID-19 est une véritable catastrophe pour notre secteur, mais de sentir que le gouvernement est sincèrement attaché à notre musique nous permet de demeurer optimistes malgré les défis colossaux qui se présentent. Après un plan de relance qui prévoyait des sommes importantes pour notre secteur, nous prenons acte aujourd’hui d’une mesure d’aide qui paraît bien adaptée à la situation et aux particularités de notre milieu. », a déclaré la vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l’ADISQ, Solange Drouin. 

Rappelons que depuis mars 2020, des milliers de représentations en musique et en humour ont été reportées, puis annulées. En plus de générer des pertes majeures, puisque plus de 50 % des revenus de tout le secteur sont générés par le spectacle, cette situation occasionne une surcharge de travail dans un milieu déjà fragile. Malgré tout, les entreprises ont continué de soutenir les artistes avec lesquels elles travaillent. Plus de 300 albums ont été mis en marché au cours de cette période, sans compter les spectacles virtuels et les spectacles vivants déployés dans le respect des contraintes sanitaires qui ont été présentés par centaines. La fermeture des salles pour le mois d’octobre touche une majorité des entreprises du secteur, ces dernières ayant travaillé d’arrache-pied pour développer une offre dans le respect des consignes sanitaires qui étaient en vigueur.

Retour
Site Web Tuiles2
Tuile Siteweb Afus
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
L'obligation de fermer les salles de spectacle se trouvant en zone rouge est prolongée jusqu'au 11 janvier 2021. Suivez l'évolution des annonces et mesures.