L’ADISQ félicite la reconduction d’un programme d’aide qui soutient l’ensemble de la chaîne et favorise le maintien et le développement d’une offre de spectacles

Communiqués
Logo Adisq Couleur

La ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy, a annoncé aujourd’hui l’octroi de 18 millions de dollars pour le secteur des arts vivants, qui permet, dans les faits, de maintenir en place pour trois mois supplémentaires un programme de soutien qui totalisait 50 millions de dollars mis en place en octobre 2020 et qui devait prendre fin le 31 mars 2021. Ce faisant, la ministre répond à une demande de l’ADISQ et du milieu des arts de la scène, qui plaidait pour la reconduction de ce programme qui a pour effet depuis déjà six mois de maintenir une offre de spectacles vivants et qui fait en sorte que l’ensemble de l’écosystème peut continuer de travailler et d’être rémunéré, peu importe les conditions sanitaires en place.

« C’est un soulagement d’apprendre la reconduction de cette mesure, qui donne au milieu des arts de la scène de la prévisibilité et qui minimise les risques, autrement démesurés, que constituent des investissements dans des spectacles vivants dans le climat actuel. Il faut surtout souligner que cette mesure, audacieuse et bien construite, est bénéfique à l’ensemble de l’écosystème : les artistes et musiciens ainsi que l’ensemble des professionnels et artisans qui gravitent autour d’eux pour faire advenir la rencontre avec leur public. », affirmé le président de l’ADISQ, Philippe Archambault.

« Il ne faut pas oublier que, même si l’ouverture des salles partout au Québec est une excellente nouvelle, nous continuons d’opérer dans des conditions hors du commun qui ne permettent pas d’envisager la rentabilité. Par cette annonce aujourd’hui, le gouvernement du Québec témoigne une fois de plus de sa compréhension des défis importants qui continuent et continueront de se présenter pour le milieu de la musique et des arts de la scène en raison de la pandémie. », a déclaré la vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l’ADISQ, Solange Drouin.

L’ADISQ tourne maintenant son regard vers le budget du 25 mars, puisqu’elle a fait valoir au gouvernement, lors des consultations prébudgétaires, que l’année 2021 commande un soutien aussi important que celui octroyé en 2020. En musique, milieu parmi les plus durement touchés par la crise sanitaire, les effets de la pandémie se feront sentir pendant plusieurs années et le retour à la normale n’est toujours pas visible dans un horizon rapproché. Rappelons que depuis mars 2020, des milliers de représentations en musique et en humour ont été reportées, puis annulées. En plus de générer des pertes majeures, puisque plus de 50 % des revenus de tout le secteur sont générés par le spectacle, cette situation occasionne une surcharge de travail dans un milieu déjà fragile. Malgré tout, les entreprises ont continué de soutenir les artistes avec lesquels elles travaillent. Des centaines d’albums ont été mis en marché au cours de cette période, sans compter les innombrables spectacles virtuels et vivants déployés dans le respect des contraintes sanitaires qui ont été présentés.

Retour
Site Web Tuiles2
Tuile Siteweb Afus
Tuile Mensuel Vf
Agend Adisq
En savoir plus
Pour suivre les annonces économiques et sanitaires en lien avec la COVID-19, consultez notre section s'y dédiant.